Mon côté huitre

Première publication : 2 mai 2011

Dire que j’ai hésité avant de créer ce blog serait un mensonge. Tout à coup, c’est devenu une évidence : j’ai eu envie de parler de moi… ou plutôt, cette envie que j’avais de parler de moi a trouvé sa manière de se concrétiser.

Car avant, je parlais peu de moi. Je me contentais du factuel, ne voulant pas incommoder mon interlocuteur d’une discussion trop personnelle qui aurait pu le mettre mal à l’aise. Ou qui, plus certainement, ne l’aurait pas intéressé. J’en étais venue à tellement me censurer que parfois j’avais du mal à trouver un sujet de discussion. Me taisant bêtement, hurlant silencieusement.

Le blog n’est pas intrusif. Y vient qui veut. Y revient qui y trouve écho en lui. C’est son élégance.

Le blog m’a permis de parler de ce que je n’osais dire. Mais surtout de me rendre compte que je n’étais pas seule à hurler silencieusement. Ce dialogue virtuel et IRL est un  des nombreux cadeaux que m’aura apporté ce moment spécial de ma vie que je vis actuellement.

Un grain de sable est entré dans ma coquille bien fermée. Il m’a fait très mal, mais bientôt il deviendra une très belle perle.

Publicités

3 réflexions sur “Mon côté huitre

  1. Hello,
    Je viens de lire un super livre drôlissime et original sur une mère débordée : « Attention maman va craquer! » de V.Domain, à dévorer !

  2. Pingback: … qui finit bien. | Allo Maman Burn Out

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s