Eloge de l’ordinaire

Éloge de ces petites choses qui n’ont l’air de rien et qui ont fait tout mon bonheur ce week end.

– prendre l’apéro avec les voisins un soir de beau temps et parler des vacances passées, à venir et des enfants qui grandissent.

–  rencontrer par hasard la prof de piano de ma fille et son petit-fils au magasin et se dire que ces deux là passeraient une bien meilleure après midi à jouer ensemble qu’avec leurs frangins respectifs.

– conduire mon petit dernier à l’anniversaire de son copain et le regarder porter son paquet cadeau, fier comme un paon, même si c’était un peu trop lourd pour lui.

– rencontrer les amis à la brocante de l’école et boire une bière au soleil à discuter des vacances qu’on va passer ensemble à Pâques, entourés de onze enfants.

– réaliser tous ces travaux rébarbatifs, mais qui font que tout le monde se sent si bien à la maison.

Oui, ce fut un magnifique week-end. D’une banalité crasse. Mais tellement riche d’échanges et de partages.

Publicités

3 réflexions sur “Eloge de l’ordinaire

  1. Magnifique texte, Chef, comme toujours, qui semble en plus démontrer que tu reprends du poil de la bête. Parfois on en oublie de profiter simplement, intensément, de ces moments qui peuvent paraître banals, ordinaires. Alors qu’ils sont tout simplement extra-ordinaires. Pour moi, quand Thomas me dit que je suis « le plus fantastique des papas » ou que Manon hurle un « Géniaaaaal » venu du fond du coeur quand je lui dit que je serai à la maison le soir, ça vaut tout l’or du monde.
    Biz
    Dindin

  2. Pingback: … qui finit bien. | Allo Maman Burn Out

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s