Bref, j’ai passé un beau gros Week End de merde.

Bref, ce Week End était un Week End à oublier au plus vite.

Ça avait commencé dès vendredi : j’avais été malade.

On pourrait se dire : être malade le vendredi, c’est cool, ça te fait un Week End de trois jours. Mais quand tu passes la moitié de ton temps aux chiottes et l’autre moitié devant ton ordi à régler toutes les choses du bureau pour lesquelles tu te crois indispensable, tu te dis qu’en réalité, c’est juste chiant d’avoir la chiasse.

Ensuite, j’avais fait ma liste de virements de la semaine. Au dernier virement, la virgule de la décimale est restée coincée dans mon clavier : au lieu de verser 106,8 euros à la région de Bruxelles Capitale, je lui ai donné 1068 euros. J’ai eu beau supplier la nana de la banque au téléphone d’annuler le virement, rien n’y a fait. En plus, j’ai appris que la carte de banque que j’avais perdue il y a 2 semaines et que j’avais fait bloquer était toujours bien active : le gars de Card Stop s’était trompé de compte. Je me suis donc retrouvée fauchée et avec toutes mes cartes bloquées.

Après ça, on est partis rendre visite à ma mère. Je pensais qu’un petit retour aux sources me ferait du bien. En fait, il y avait un accident sur l’autoroute : on a mis plus de 2 heures pour y arriver. Le repas était froid, les enfants fatigués et j’étais toujours malade.

La journée de samedi aurait pu être meilleure : retour sur Bruxelles sans anicroche et anniversaire d’un pote avec plein de gens sympa et de très bons vins. C’était sans compter le contrôle anti-alcool dans lequel on s’est fait prendre au retour.

C’est au moment où l’agent lui a dit qu’il allait avoir un retrait de permis que mon mari m’a dit : « J’aurais dû t’écouter quand tu as proposé de conduire ». C’est ce que je me disais également pendant que j’expliquais aux enfants que même si leur père avait été emmené par les policiers, il n’était pas devenu un criminel et n’allait pas se faire violer en prison.

Après cette petite nuit, on était crevés. Les enfants aussi, mais ce n’est pas pour ça qu’ils ont fait la grasse matinée. Debout à 7 heures, ils ont commencé la journée en se disputant pour la télécommande de la télé. Puis on a petit-déjeuné et ils se sont engueulés pour savoir qui aurait le cougnou et qui aurait la brioche, puis on a pris la voiture pour aller chez mes beaux parents et ils se sont chamaillés pour passer le temps. Puis on est arrivés chez mes beaux parents, ils ont reçu leurs cadeaux de Saint Nicolas et ils ont commencé à s’engueuler parce que le petit avait fait tomber son circuit à bille. Et ça n’a pas arrêté jusqu’au soir.

Quand ils ont commencé à se taper dessus parce qu’une avait dit à l’autre que c’était qu’un con, j’ai décidé de prendre les choses en main : je me suis levée de table, je suis allée au salon, j’ai fait le tour du fauteuil pour aller les corriger, et quand j’ai mis le pied sur la carpette élégamment posée sur le sol ciré devant le feu de bois, je me suis rétamée la face comme rarement dans ma vie. J’ai vu le sol ciré de ma belle mère de très très près … et je me suis pété le poignet. Personne n’a osé rire. Finalement, il y a peut-être une justice dans ce monde.

Bref, c’était un tout beau gros Week-End de merde à oublier au plus vite.

Publicités

4 réflexions sur “Bref, j’ai passé un beau gros Week End de merde.

  1. Pingback: … qui finit bien. | Allo Maman Burn Out

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s